Retour sur les nouvelles règles de la FIFA en matière d'abitrage

Résumé des modifications arbitrales édictées par la FIFA pour la saison 2016-2017

Nouveautés en matière d'arbitrage au football pour la saison 2016/2017

Dans la lignée de l’introduction progressive de l’arbitrage vidéo, la FIFA a procédé à quelques ajustements quant aux règles d’arbitrage. Dans un fascicule nommé « Lois du Jeu», les instances du football détaillent les changements auxquels devront se conformer les différents acteurs du ballon rond. Faisons un rapide tour d’horizon des principales modifications introduites pour la saison 2016-2017.

Vers un assouplissement de la « triple peine »

La « triple peine » disparaîtra complètement lors de la saison 2016-2017. On appelle « triple peine », un penalty assorti d’une expulsion et d’une suspension automatique du joueur. Elle est généralement appliqué si le dernier défenseur fait faute sur un attaquant qui part au but. Si le joueur annihile volontairement une occasion de but, mais ne manifeste pas la volonté de faire mal, il y aura penalty et carton jaune. Finis les match à 10 contre 11 dès la 20ème minute de jeu. Vous aurez donc plus de chance de remporter vos grilles Parions Sport, surtout qu’avec les 100 € offerts à l’inscription, vous pouvez facilement multiplier vos gains par 10 (voir le bonus de Parions Sport)

En revanche, si le joueur va au contact dans le but de faire mal, alors il sera sujet à la « triple peine ». En plus du penalty accordé à l’équipe adverse, il pourra être expulsé par l’arbitre et suspendu pour le match suivant, voire pour les prochains en fonction de ce que décidera la commission de discipline.

Mouvements vers et hors du terrain

Jusqu’à présent, quand un joueur changeait de chaussures, il devrait attendre que l’arbitre les ait vérifiés avant de pouvoir rentrer sur le terrain. Son entrée se faisait donc lorsque le jeu était arrêté. Désormais, le quatrième arbitre pourra procéder à la vérification et le joueur pourra entrer en cours de jeu.

Dans le cas où un remplaçant entre sur le terrain sans y être autorisé et participe à une phase de jeu, son équipe sera sanctionnée par un coup franc indirect. Auparavant, l’équipe adverse se voyait octroyer un coup franc indirect.

Changements concernant l'attribution d'un carton rouge

Changement concernant les pénaltys

En 2016-2017, on ne verra plus de « paradinha », cette course saccadée qui vise à faire plonger le gardien prématurément. Quand un joueur s’élance pour tirer un penalty, il n’aura plus le droit de s’arrêter en pleine course pour déstabiliser le gardien. Il pourra ralentir sa course, mais en aucun cas la stopper.

Si le joueur s’arrête en pleine course, il recevra un carton jaune et l’équipe adverse bénéficiera d’un coup franc. Auparavant, le penalty devait juste être retiré. La règle a donc été considérablement durcie pour éviter toutes sortes d’extravagances qui étaient du goût du public, mais pas des gardiens de but.

Les fautes et les hors-jeu

Concernant le hors-jeu, les bras seront désormais pris en compte pour savoir si, oui ou non, le joueur est hors jeu. De plus, le coup franc sera donné à l’endroit où le joueur touche, ou est censé, toucher le ballon et non plus au départ de l’action.

Si un joueur est blessé par un autre qui a reçu une sanction de l’arbitre (carton rouge ou jaune), il peut être soigné sur le terrain pour ne pas avantager l’équipe adverse qui a commis la faute.

Julien Zerilli

Rédacteur sportif depuis 4 ans. J'aime raconter le football sous un angle épico-tactique. Chaque match est une bataille, chaque maillot est un étandard et chaque footballeur est un soldat. Vae Victis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *