Rôle des arbitres au foot

Prérogatives des arbitres de football : descriptif précis de leur rôle et de leur fonction

L'arbitre principal au football est celui qui prend les décisions

Qui n’a jamais pesté contre l’arbitre au football ? Contre les arbitres devrait-on dire. Lors des matchs de championnat, il y a 4 hommes en noir qui surveillent le déroulement de la partie. Pour les compétitions internationales, ils sont 6. Et pourtant, on a souvent l’impression qu’ils ne sont jamais au bon endroit et même qu’ils sont aveugles.

On imagine sans peine le nombre de paris sportifs placés sur PMU ou d’autres sites de paris sportifs qui ont été gâchés à cause de fautes arbitrales. On remplit son code promo obtenu sur bonus-malin.info, on engage son bonus de bienvenue, on mise sur une petite cote… Et paf. Le gros se fait manger à cause d’un hors-jeu non signalé. Que faisait l’arbitre-assistant ? Et celui qui est censé être derrière les buts, où était-il ? Autant de cris de rage qui expriment bien le désespoir du perdant. Mais connaît-on vraiment le rôle de chaque arbitre ? Quelles sont les prérogatives de chacun ? C’est ce que nous allons tenter de démêler.

L’arbitre principal, l’homme qui prend les décisions

Son rôle est multiple. C’est lui qui valide les buts, qui fait rentrer la civière, qui s’assure que le ballon est conforme au règlement ou qui siffle les fautes. Plus généralement, ses prérogatives sont encadrées par la Loi 5 de la FIFA.

L’arbitre apparaît sous sa forme actuelle vers 1890. Auparavant, on comptait sur le fair-play des équipes pour que la partie se déroule bien. Aux alentours de 1850, l’arbitrage est fait avec un « referee » qui est dans les tribunes et deux « umpires » qui étaient chargés de surveiller si le ballon passait la ligne de but, les cages n’ayant pas de filet à cette époque. En cas de litige, c’était le « referee » qui tranchait.

L’arbitre dispose d’un sifflet, de manière officielle, depuis 1936. C’est à cette époque qu’il a été inscrit dans les lois du jeu. Toutefois, son usage remonte aux années 1870 selon certaines sources. À l’heure actuelle, il reste le seul maître à bord, même si l’arbitrage vidéo est en passe de venir l’assister dans ses décisions.

Les juges de lignes, aussi appelés arbitre assistants

La mission du juge de ligne au foot est de répérer les hors-jeu

Ils sont deux, postés chacun le long des lignes de touche. Anciennement, ils portaient le nom de juge de touche. Leur fonction est encadrée par la Loi 6 de la FIFA relative aux arbitres-assistants.

Leur mission principale est de veiller à déterminer si le ballon est sorti ou non du terrain de jeu. Pour rappel, il y a touche ou sortie de but lorsque la balle est entièrement sortie du terrain. Si elle a seulement mordu la ligne, elle est considérée comme étant encore en jeu. De plus, ils doivent déterminer l’alignement des défenseurs et des attaquants pour signaler une position de hors-jeu. Avec les modifications édictées pour la saison 2016-2017, les bras doivent être pris en compte pour déterminer s’il y a hors-jeu ou non.

Toutefois, ils ont aussi une mission hors du terrain. C’est eux qui sont chargés de vérifier les crampons des joueurs lors des phases de remplacement. Ils ont aussi pour rôle de vérifier que les joueurs temporairement hors du terrain peuvent rentrer à nouveau.

Enfin, les assistants communiquent leur avis à l’arbitre principal dans toutes les phases de jeu où ils sont plus proches de l’action que lui. Idem s’il y a une faute commise hors de son champ de vision. C’est néanmoins à l’arbitre principal de prendre une décision.

Le quatrième arbitre, vigile du banc de touche

Le quatrième arbitre au football est en charge des remplacements

Le quatrième arbitre a avant tout une fonction logistique. Il se place entre les deux bancs de touches et veille à ce que les entraîneurs ne sortent pas de leur zone. Il ne peut cependant pas procéder à des expulsions, mais seulement en référer à l’arbitre principal qui prendra ensuite la décision.

Depuis l’an 2.000, il est habilité à faire remonter à l’arbitre principal les comportements outrepassant le règlement qui ne seraient pas vus par l’arbitre principal et ses deux assistants.

Il se repère facilement grâce à sa veste de survêtement et son panneau lumineux. C’est en effet lui qui est chargé d’annoncer les remplacements. Si les arbitres assistants ne sont pas dans sa zone, c’est lui qui contrôle l’équipement des joueurs qui s’apprêtent à rentrer sur le terrain.

Le cas particulier des deux arbitres additionnels

Depuis 2008, deux arbitres supplémentaires ont fait leur apparition lors des grandes compétitions. Ils se trouvent sur la ligne de but. Ce fut une décision de l’IFAB (International Football Association Board) afin de donner des gages à tous ceux qui demandaient l’introduction de l’arbitrage vidéo. Il se place sur la ligne qui va d’un poteau de corner à l’autre en longeant le but.

Sa prérogative principale est le contrôle de la zone de réparation, où la pression est grande à cause des risques de penaltys. Il doit rendre compte si le ballon a franchi la ligne ou non, mais il doit aussi veiller à la légalité des duels sur la ligne de sortie de but lorsque l’arbitre est occupé dans une autre zone.

En Europe, les deux arbitres supplémentaires sont utilisés lors de l’Europa League, de la Ligue des champions ou de l’Euro. En France, ils sont aussi utilisés en Coupe de France et en Coupe de la Ligue à partir des ½ finales.

Julien Zerilli

Rédacteur sportif depuis 4 ans. J’aime raconter le football sous un angle épico-tactique. Chaque match est une bataille, chaque maillot est un étandard et chaque footballeur est un soldat. Vae Victis.

Une réponse à “Prérogatives des arbitres de football : descriptif précis de leur rôle et de leur fonction

  1. Une erreur est présente dans cet article : « Avec les modifications édictées pour la saison 2016-2017, les bras doivent être pris en compte pour déterminer s’il y a hors-jeu ou non. »
    La modification des lois du jeu effective depuis le 1er juin 2016 dit clairement que les bras NE sont PAS pris en compte dans la détermination du hors-jeu. Cependant, il ne s’agit pas réellement d’une modification sur le fond, puisque c’était déjà le cas avant, même si un doute subsistait en ce qui concerne le gardien de but.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *