Règles du jeu et prérogatives de l'arbitre au futsal

À la découverte du futsal : règles spécifiques du football en salle, rôle et formation des arbitres, indemnités

L'arbitre de foot en salle dépend de la FFF

Longtemps considéré comme le parent pauvre du football, le futsal s’est professionnalisé ces dernières années. Il existe un championnat de France et même une Coupe du Monde. Pourtant, il ne bénéficie pas encore d’une grande exposition médiatique.

Le nombre d’opérateurs de paris sportifs qui proposent du football en salle dans leurs sélections est assez faible. Chez Unibet, on peut parier sur le futsal, mais pas chez JOA. C’est bien dommage, car ce dernier offre un bonus exceptionnel de 250 € à l’inscription. On aurait aimé le placer sur une victoire du Kremlin-Bicêtre.

Si le foot à 5 bénéficie d’une côte de popularité assez grande chez les amateurs de beau jeu, assez peu de gens en connaissent les spécificités. Quelles sont les différences avec le foot à 11 ? Combien d’arbitres y a-t-il ? Où sont-ils placés ? Voici les explications.

Les particularités du football en salle appelé futsal

Premièrement, les dimensions du terrain de foot en salle ne sont pas réglementées, sauf pour les matchs internationaux où elles sont fixées à 38x18m. En longueur, le terrain peut faire entre 25 et 42 mètres. Quant à la largeur, elle s’étend de 15 à 25 mètres.

Deuxièmement, le futsal se joue à 5 contre 5. Chaque équipe a 4 joueurs de champ, 1 gardien et 7 remplaçants au maximum. Un joueur peut entrer à n’importe quel moment du match et chaque joueur peut être remplacé un nombre illimité de fois.

Troisièmement, les touches se font au pied. Il est aussi interdit de tacler et de charger. Chaque joueur est dans l’obligation de défendre debout. Enfin, les remises en jeu, les coups francs et les corners doivent être effectués dans un délai de 4 secondes.

Les règles du football en salle

Comment se fait l’arbitrage d’un match de futsal?

À chaque match de football en salle, il y a 4 arbitres. Ils sont répartis de la manière suivante :

  • Arbitre principal : il se déplace le long de la ligne de touche. C’est lui qui prend les décisions
  • Deuxième arbitre : se déplace sur la ligne opposée à l’arbitre principal. Il a le droit d’avoir un sifflet
  • Troisième arbitre : compte les fautes et prend note des faits de jeu
  • Quatrième arbitre : Il est en charge du chronomètre

Le match se joue en 2 fois 20 minutes. Chaque équipe a le droit à un temps mort de 1 minute par période. Celui-ci ne sera accordé que si l’équipe qui le demande est en possession du ballon. Les temps morts ne se reportent pas d’une période sur l’autre.

Les fautes commises par chaque équipe se cumulent. À la 6ème et au-delà, l’équipe adverse se voit octroyer un penalty à 10 m à chaque nouvelle faute. Le cumul est valable par période. Au début de chaque mi-temps, le compteur est remis à zéro.

Règlement de l'arbitrage au futsal

Comment devenir arbitre de foot en salle ?

L’arbitrage en salle dépend de la FFF. La formation se fait d’abord au niveau local et la promotion des arbitres est basée sur un système d’échelon. Pour passer à l’échelon supérieur, il faut avoir fait ses preuves au niveau inférieur. C’est un système que l’on retrouve dans la formation des arbitres de tennis.

Le premier échelon de l’arbitrage de futsal est le niveau district. La validation du titre d’arbitre se fait via un stage qui se déroule en général sur 5 semaines. Pour y participer, il suffit de payer les frais d’inscription s’élevant en général à 60 €. Une fois le stage validé, on sera arbitre de district.

Pour devenir arbitre de Ligue, le parcours est le même, mais le stage est beaucoup plus sélectif. Il faut avoir fait ses preuves en district pour avoir le droit de s’y inscrire. Les tests physiques sont aussi beaucoup plus poussés.

Enfin, les meilleurs arbitres de Ligue peuvent prétendre à un statut fédéral. Il faut effectuer un stage au niveau national et, en fonction du classement, on deviendra arbitre FF1 ou FF2. À l’heure actuelle, tous les arbitres qui ont le statut fédéral proviennent de l’arbitrage à 11.

Quelles sont les indemnités d’un arbitre de futsal ?

Au niveau national, l’indemnité est de 62 € par match. Pour un arbitre de Ligue, elle varie entre 33 € et 35 €. En district, on est entre 25 et 28 €. On est donc bien loin des 65.000 € par an que gagnent en moyenne les arbitres de Ligue 1 en France.

À ce défraiement, s’ajoute une indemnité kilométrique. Celle-ci est fixée par la Ligue d’appartenance de l’arbitre. Elle tourne en général autour de 40 centimes du kilomètre, dans une limite de 300 km aller-retour. Un arbitre recevra donc 120 € maximum pour un déplacement.

Julien Zerilli

Rédacteur sportif depuis 4 ans. J'aime raconter le football sous un angle épico-tactique. Chaque match est une bataille, chaque maillot est un étandard et chaque footballeur est un soldat. Vae Victis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *