Hiérarchie des joueurs à l'ATP

Classement ATP au tennis : composition du calendrier, dotation des tournois et comptage des points

Pour les amateurs de tennis, le classement ATP est une notion indispensable qui revient sans cesse. Il détermine la hiérarchie du tennis mondial. Mais comment est-il établi ? Combien de points gagne-t-on pour une victoire en Grand Chelem ? Voici toutes les explications sur le plus prestigieux des classements.

ATP : statut et prérogatives

L’ATP (de l’anglais Association of Tennis Professionals) a vu le jour en 1972 sous l’impulsion de 2 Américains (Jack Kramer et Donald Dale) et d’un Sud-Africain naturalisé américain, Cliff Drysale). Le but de cette association est avant tout de veiller aux intérêts des joueurs professionnels.

L’année suivante, l’ATP publie le classement des joueurs professionnels. À partir de 1990, l’association se charge d’organiser le circuit des tournois. Depuis 2009, il porte le nom d’ATP World Tour. Son équivalent chez les femmes est la WTA (Women’s Tennis Association), créé en 1973.

À l’heure actuelle, l’ATP World Tour comporte :

  • 4 tournois du Grand Chelem
  • 1 finale de Masters
  • 9 Masters 1 000
  • 13 ATP 500
  • 39 ATP 250
  • 149 Challengers
  • 1 Coupe Davis

À noter : les tournois du Grand Chelem comptent pour l’ATP World Tour, mais sont organisés par la Fédération Internationale de Tennis (ITF). La finale des Masters est coorganisée par l’ITF et l’ATP.

Classement ATP des joueurs professionnels

Comment sont calculés les points du classement ATP ?

Le classement ATP prend en compte les points gagnés par les joueurs lors des 52 dernières semaines dans les différents tournois du circuit. Seul le niveau atteint par le joueur dans la compétition est pris en compte, indépendamment des adversaires qu’il a battus.

Pour déterminer le classement, 19 résultats sont pris en compte (ou 18 si le joueur n’a pas atteint la finale des Masters) :

  • Les 4 tournois du Grand Chelem
  • Les 8 Masters 1 000
  • La dernière finale des Masters (les points sont comptabilisés jusqu’à la finale de l’année en cours)
  • Les 6 meilleurs résultats parmi le Masters 1.000 de Monte-Carlo, les ATP 500 & 250, Challenger et Coupe Davis

Le classement est mis à jour tous les lundis, sauf s’il y a un tournoi en cours à cette date. C’est notamment le cas avec les Grand Chelem ou les Masters américains d’Indian Wells et de Miami. La position du joueur détermine s’il a le droit au non d’accéder au tableau principal des compétitions. Le cas échéant, il devra passer par les qualifications.

Il existe aussi deux classements de doubles : le classement technique qui octroie des points de manière individuelle aux joueurs, et le classement Double Race qui lui est fait par équipe. Ce dernier permet de déterminer qui se qualifiera aux finales des Masters.

Dotation en points des différents tournois

La méthode de calcul des points a changé de nombreuses fois depuis la création de l’ATP. Voici celle qui est en vigueur depuis 2017 :

Vainqueur Finale 1/2 finale 1/4 finale 1/8 finale 1/16 finale 1/32 finale 1/64 finale Qualification
Grand Chelem 2.000 1.200 720 360 180 90 45 10 25
Masters 1.000 1.000 600 360 180 90 45 25 (ou 10 si le joueur est exempté de 1er tour) 10 25 (16 s’il y a plus de 56 joueurs)
ATP 500 500 300 180 90 45 20 (ou 0 si le joueur est exempté de 1er tour) 20 (10 s’il y a plus de 32 joueurs)
ATP 250 250 150 90 45 20 10(ou 0 si le joueur est exempté de 1er tour) 12 (10 s’il y a plus de 32 joueurs)

Pour les finales des Masters (ATP World Tour Finals), chaque joueur ne peut accumuler plus de 1.500 points. Ces derniers sont attribués de la manière suivante :

  • 200 points par victoire en poule
  • 400 points pour une victoire en demi-finale
  • 500 points pour une victoire en finale

Pour les tournois Challenger, le nombre de points gagnés est indexé sur la dotation du tournoi. Le gagnant peut remporter entre 80 et 125 points. Comme pour les autres compétitions, les matchs se déroulent sous la supervision de 3 arbitres internationaux.

Nombre de points gagnés sur les tournois ATP

Evolutions et particularités de l’ATP

Depuis le début de l’année 2019, les tournois « Future » (le plus bas échelon des tournois professionnels) n’octroient plus de points ATP. Ces compétitions compteront pour le classement ITF Transition Tour Ranking, lequel déterminera qui accédera aux tournois Challengers.

De 2000 à 2009, il existait un classement ATP Race qui comptabilisait les points gagnés depuis le 1er janvier de l’année en cours, et non ceux des 52 dernières semaines. Ce classement est encore utilisé à l’heure actuelle, mais il ne sert qu’à déterminer les 8 joueurs qui accéderont aux finales des Masters.

ATP : quelques records notables

Voici les records les plus marquants de l’ATP. Pour les joueurs encore en activité, le comptage s’arrête à la semaine du 14/01/2019.

  • Semaines passées à la 1ère place : Roger Federer (310)
  • Semaines consécutives passées à la 1èreplace : Roger Federer (237)
  • Saisons terminées à la 1ère place : Pete Sampras (6)
  • Joueur le plus titré : Jimmy Connors (109 titres dont 55 finales)
  • Nombre de titres sur une saison : Rod Laver (18)
  • Plus jeune n° 1 : Lleyton Hewitt (20 ans et 9 mois)
  • Plus jeune entrée dans le top 5 : Michael Chang (17 ans 5 mois et 14 jours)

Julien Zerilli

Rédacteur sportif depuis 4 ans. J'aime raconter le football sous un angle épico-tactique. Chaque match est une bataille, chaque maillot est un étandard et chaque footballeur est un soldat. Vae Victis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *